Ne laissons pas Tarabella relancer Estrela ! Non au soutien de l'UE à l'avortement !

Pétition à l'attention du Parlement européen

 

Ne laissons pas Tarabella relancer Estrela ! Non au soutien de l'UE à l'avortement !

0100.000
  60.827
 
60.827 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 100.000 signatures.

Ne laissons pas Tarabella relancer Estrela ! Non au soutien de l'UE à l'avortement !

Le rapport Tarabella s’inscrit dans la logique du Rapport Estrela et vise à promouvoir un «droit à l'avortement» au travers d’une résolution du Parlement européen.

Le 10 Décembre 2013, le Parlement européen a rejeté le rapport Estrela sur « la santé et les droits sexuels et génésiques » (SDSG). A sa place, les eurodéputés ont adopté une résolution qui réaffirme le principe de subsidiarité et déclare clairement que « la définition et la mise en œuvre des politiques relatives aux SDSG et à l'éducation sexuelle dans les écoles relèvent de la compétence des États membres ».

Le message est clair : l'UE n’est pas compétente pour statuer sur des questions telles que l'avortement ou l'éducation sexuelle dans les écoles, il s’agit de décisions nationales qui en aucun cas ne peuvent être prises à Bruxelles. 

Des centaines de milliers de citoyens se sont opposés au Rapport Estrela en 2013 ! Une victoire importante en faveur de la dignité humaine, de la subsidiarité et de l'expression populaire ! Beaucoup de terrain a été gagné grâce à cette victoire : à la suite d’une forte mobilisation des citoyens à travers le continent européen, le Parlement européen a rejeté une tentative majeure de promouvoir un « droit à l'avortement » au niveau de l'UE.

Cependant, l’eurodéputé belge Marc Tarabella, du groupe socialiste, conteste actuellement le principe de subsidiarité en ce qui concerne "les SDSG" en faisant la promotion d’un des principaux points du rapport Estrela, à savoir un « droit à l'avortement ». M. Tarabella est le rapporteur du rapport annuel du Parlement européen sur l'égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’UE en 2013. Un rapport annuel qui a été rejeté en 2014, connu alors sous le nom «rapport Zuber».

M. Tarabella tente de convaincre le Parlement européen à accepter la disposition suivante : « Le Parlement européen (...) insiste sur le fait que les femmes doivent avoir le contrôle de leurs droits sexuels et reproductifs, notamment grâce à un accès aisé à la contraception et à l'avortement ; soutient par conséquent les mesures et actions visant à améliorer l'accès des femmes aux services de santé sexuelle et reproductive et à mieux les informer de leurs droits et des services disponibles ; invite les États membres et la Commission à mettre en œuvre des mesures et des actions pour sensibiliser les hommes quant à leurs responsabilités sur les questions sexuelles et reproductives ».

L’action de M. Tarabella est incohérente compte tenu de la position récemment adoptée par le Parlement européen, affirmant qu'il n'y a pas de compétence de l'UE sur la question de l'avortement. Néanmoins, au cours des réunions de la Commission sur les droits de la femme et l’égalité des genres du Parlement européen, il a déclaré sa détermination à promouvoir un "droit à l'avortement". Il est donc nécessaire de réaffirmer ce que le Parlement européen a déclaré le 10 Décembre 2013.

Une fois de plus les citoyens de l'UE doivent faire entendre leur voix pour défendre le principe de subsidiarité et empêcher que le Parlement européen nouvellement élu adopte un rapport qui comprendrait un "droit à l'avortement".

Ne laissez pas Tarabella relancer les positions d’Estrela !

La FAFCE vous invite à signer cette pétition pour envoyer un signal fort et uni des citoyens au Parlement européen avant les votes qui auront lieu d'abord dans la Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres, le 20 Janvier 2015, puis lors de la plénière du Parlement européen.

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
CitizenGO protège votre vie privée et vous maintiendra informé quant aux suites de cette campagne ainsi que sur le lancement d’autres similiaires.

Ne laissons pas Tarabella relancer Estrela ! Non au soutien de l'UE à l'avortement !

Madame le Député,

Monsieur le Député,

Des centaines de milliers de citoyens ont exprimé leur préoccupation au sujet du rapport Estrela en 2013. Leurs voix ont été entendues : le 10 Décembre 2013, le Parlement européen a adopté une résolution qui établit clairement les limites de la compétence de l’UE concernant la «santé et les droits sexuels et génésiques » (SDSG). La résolution a déclaré que « La définition et la mise en œuvre des politiques relatives aux SDSG et à l'éducation sexuelle dans les écoles relèvent de la compétence des États membres ».

Néanmoins, cette position est maintenant contestée par l'eurodéputé Marc Tarabella (S&D) dans son projet de rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de l'Union européenne en 2013. Le paragraphe 14 du projet de rapport vise à promouvoir un « droit à l'avortement » bien que cette question ne peut se situer dans la compétence de l'UE.

En tant que citoyen de l'UE, je vous demande de ne pas permettre que le Parlement européen outrepasse sa compétence et de vous lever en faveur de la subsidiarité, qui est un principe fondateur de l'Union européenne.

Je vous demande de rejeter le paragraphe 14 du rapport Tarabella dans la réunion du 20 Janvier de la Commission FEMM. Si le projet de rapport devait être adopté avec le présent paragraphe ou avec des modifications favorisant un « droit à l'avortement », je vous invite à rejeter le rapport lors du vote en plénière.

Salutations,
[Votre Nom]

Ne laissons pas Tarabella relancer Estrela ! Non au soutien de l'UE à l'avortement !

Signez cette pétition maintenant!

0100.000
  60.827
 
60.827 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 100.000 signatures.