Heidi est et restera une fille : cessez la confusion de genre ciblée avec l'argent des contribuables !

Pétition à l’attention de : Franz Enderli, chef des affaires éducatives et culturelles du canton d'Obwald

 

Heidi est et restera une fille : cessez la confusion de genre ciblée avec l'argent des contribuables !

victoire
020.000
  17.748
 
17.748 people have signed.

Heidi est et restera une fille : cessez la confusion de genre ciblée avec l'argent des contribuables !

Mise à jour du 09/10/2015 : les cinéastes ont décidé de ne pas tourner le film en Suisse, mais au Canada : « Au lieu de tourner le film en Suisse et d’obtenir l'argent nécessaire pour le film, nous avons décidé de le faire au Canada (il semble que tourner le film de Vancouver, revient environ 40% moins cher que de le produire en Suisse). Grâce à notre réseau et à nos connexions à l'industrie du film et de la télévision de Vancouver, nous pouvons tourner le film là-bas avec un budget de 20 000 $ dans son intégralité ».

https://www.indiegogo.com/projects/limina-a-short-film-final-production-campaign/#/story

Mais un co-financement de "Limina" n’est toujours pas exclu pour la « Commission de la promotion de la culture » de Obwald. Florian Halbedl, l'un des producteurs, vient d'Engelberg, qui est située dans le canton d'Obwald, mais il vit actuellement au Canada. Les sept membres de la Commission Promotion Culturelle doivent le décider en Octobre. Voilà pourquoi nous avons besoin de recueillir autant de signatures que possible.

____________________________________

En Août 2015, le trailer prometteur pour le nouveau film suisse Heidi, qui sortira à Noël, a été rendu public. L'intrigue du film est très similaire à la célèbre histoire pour enfants du monde de Johanna Spyri, Heidi, et raconte l'histoire d’ « une petite fille avec un grand cœur qui est à la recherche de sa vraie maison ». Simultanément, un second film « Heidi » est en cours de création, qui a un message radicalement différent : le court métrage « limina » de Florian Halbedl et son partenaire transgenre Joshua Ferguson présente l'histoire d’Alexandra, 8 ans, dont le sexe est non déterminé.

Ce film pour enfants, qui est considéré comme une réinterprétation de Heidi sous la perspective de l’idéologie du genre, veut exprimer - comme son titre « limina », qui est le pluriel du mot latin « Limen » (frontière), prédit - une vague démarcation de la notion de genre. La narration surréaliste devant le magnifique paysage alpin vise à susciter plus de sympathie pour la « diversité sexuelle », selon les auteurs. Le film veut encourager les parents à cesser d’imposer un sexe particulier à leurs enfants. La commission de la promotion culturelle de Oberwald (Suisse) est très intéressée pour le co-financer, comme indiqué par le journal local. Ils tentent même de se faire aider par la commission de la culture de Nidwald. La campagne de crowdfunding sur le web est par exemple soutenue par Dominique Gisin, un ancien champion olympique de ski et camarade de classe de Halbedl.

Comme le dit Corrispondenza Romana, cette tentative de normaliser la transsexualité et le transgendérisme, « est un assassinat de l'enfance qui entraîne des conséquences psychologiques et sociales dévastatrices ». La classification internationale actuellement valide des maladies CIM-10 par l'OMS rapporte que les nombreuses formes d'identification inadéquates de son sexe appartiennent aux troubles de l'identification du sexe (SIG), qui font partie des troubles de la personnalité et du comportement.

Le lobby LGBT et les créateurs de « limina » ont déclaré la guerre à l'existence de genres binaires. D'une part, ils veulent dissiper le « mythe » qu'il n'y a que deux sexes, et d'autre part, ils affirment que le rôle social de genre (sexe) n'a rien à voir avec le sexe biologique (le sexe).

Une étude de 2011 de la Suède montre également que le taux de suicide chez les personnes transgenres après une opération de changement de sexe est près de 20 fois plus élevé que dans la population générale. Pourtant, l'idée fausse de la Trans-normalité est maintenant appliquée dans un film, qui est explicitement destiné aux enfants et à leurs parents. Et même avec un soutien gouvernemental !

Voilà pourquoi nous vous demandons de signer notre pétition à l’attention de la commission de la promotion culturelle du canton d'Obwald et de leur demander de ne pas soutenir ce projet de film destructeur « limina ».

+ Letter to:

This petition is...

Victoire!

Heidi est et restera une fille : cessez la confusion de genre ciblée avec l'argent des contribuables !

Cher conseiller,

Comme les journaux le rapportent, la Commission pour la promotion de la culture qui est basée dans votre ministère a indiqué avoir grand intérêt à soutenir financièrement le projet de film « limina » de Florian Halbedl et Joshua Ferguson. Le film montre l'histoire d'une fillette de 8 ans, face aux doutes sur son identité de genre. Cela indique que la souffrance de ces enfants qui sont touchés par un trouble de l'identité de genre, se joue ici et présenté comme normal, voire souhaitable.

Compte tenu du fait que la transsexualité et le transgendérisme sont considérés comme troubles de la personnalité et du comportement selon la classification de l'OMS, ce projet de film ne peut être décrit que comme une propagande perfide du lobby LGBT.

Telle est la raison pour laquelle nous vous demandons de ne pas appuyer ce projet, qui cherche à déstabiliser les enfants dans leur identité en tant que filles ou garçons, dans tous les cas. Il est inacceptable de dépenser l'argent des contribuables sur un tel projet controversé et chargé idéologiquement.

Salutations,
[Votre Nom]

Heidi est et restera une fille : cessez la confusion de genre ciblée avec l'argent des contribuables !

Signez cette pétition maintenant!

020.000
  17.748
 
17.748 people have signed.