URGENT - Pétition contre le rapport Lunacek

Pétition à l’attention de: Les parlementaires européens

 

URGENT - Pétition contre le rapport Lunacek

0500.000
  221.221
 
221.221 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 500.000 signatures.

URGENT - Pétition contre le rapport Lunacek

 

Revendication du lobby LGBT partout dans l’UE ? C’est NON !

 Signez la pétition pour dire à vos députés de réagir en rejetant le rapport Lunaceck

 

Après le rapport Estrela, il est urgent d'obtenir le rejet du rapport Lunacek ! Et ce sera grâce à votre mobilisation !

Il y a urgence : le Parlement européen se prononcera sur le rapport Lunacek lors de la session plénière du 3 au 6 février 2014. Opposez vous à ce texte en écrivant à vos députés européens pour réclamer une feuille de route respectueuse des droits fondamentaux de l'Homme et de l'Enfant.

L’intégralité du rapport est disponible en version française ici : Rapport sur la feuille de route de l’Union européenne contre l’homophobie et les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

 

En bref, le rapport Lunacek c’est notamment :

 

Une nouvelle définition de l’identité humaine : plutôt que d’être fondée sur son identité sexuée la personne humaine sera définie en fonction de son orientation sexuelle. Le rapport Lunacek est basé sur l’expression de « droits fondamentaux des personnes LGBTI ». C'est une aberration. Les personnes LGBTI sont avant tout des hommes et des femmes : leurs droits fondamentaux sont donc parfaitement identiques à tous les citoyens. 

L’enseignement de l’identité de genre dans les programmes scolaires de nos enfants.

- La reconnaissance dans tous les pays des lois les plus progressistes votées par les autres : ainsi un mariage homosexuel devra pouvoir être reconnu même dans les pays qui l’ont refusé, et ce en parfaite violation du principe de subsidiarité !


Il est aussi urgent de dénoncer l’objectif financier de ce rapport : alors que ILGA Europe a été financée à hauteur de 1,408 millions d’euros en 2012, ce rapport conduira à un financement encore bien plus important. ILGA Europe n’est pas une ONG et les citoyens européens n’ont pas à la financer un lobby par leurs impôts.

 

 

Cette pétition a été créée par un citoyen ou une association qui n'est pas affilié(e) à CitizenGO. CitizenGO n'est donc pas responsable de son contenu.
+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
CitizenGO protège votre vie privée et vous maintiendra informé quant aux suites de cette campagne ainsi que sur le lancement d’autres similiaires.

Pétition à l’attention de: Les parlementaires européens

Madame, Monsieur le député du Parlement européen,

Le 4 février, vous allez être invité(e) à voter sur le rapport Lunacek.

Ce rapport a été préparé et promu par ILGA Europe, c’est-à-dire par la LGBTI (lesbiennes-gays-bisexuels-transsexuels-intersexes) au niveau européen. Ce lobby ultra-minoritaire ne représente en rien l’ensemble des personnes homosexuelles puisqu’il rassemble à peine quelques milliers de personnes pour l’ensemble de l’Union européenne.

Le rapport Lunacek constitue une tentative extraordinairement éhontée de la part des militants LGBTI de dévoyer le sens des droits fondamentaux de la personne humaine. La référence faite à la « feuille de route de l'UE », outil qui visait au départ à répondre aux besoins et difficultés des personnes handicapées, est éminemment trompeuse. Elle détourne une politique de non discrimination pour créer des privilèges au profit de certains citoyens sur la base de leur sexualité.

En lisant le rapport dans sa totalité, il apparaît clairement que le projet de résolution n'a qu'un seul objectif : « le détournement des droits de l'homme au profit des militants LGBTI » par la voie institutionnelle autoritaire. C'est du jamais vu jusqu'à maintenant.

En légiférant suivant le rapport Lunacek, le Parlement européen exigerait que l'UE et ses Etats membres appliquent deux poids et deux mesures : une liberté d'expression totale pour les militants LGBTI, mais des restrictions, ordonnées par voie institutionnelle, portant sur l'expression de toute éventuelle critique des revendications du lobby LGBTI. Aucune disposition ne prévoit de protéger le droit qu'ont les personnes de s'auto-déterminer, le droit qu'ont les parents d'éduquer leurs enfants et de les protéger de toute propagande LGBTI si tel est leur bon vouloir, le droit à l'objection de conscience.

S'il est adopté, le rapport Lunacek ne laissera aucun autre choix aux institutions de l'UE et aux Etats membres que d'incorporer l'agenda LGBTI à la conception de politiques publiques, notamment dans des domaines qui sont en réalité de la compétence des gouvernements nationaux : famille, santé et éducation. L'agenda LGBTI va également s'imposer sur des sujets comme l'emploi, le droit d'asile, et les affaires étrangères.

Qui plus est, la feuille de route de l'UE ainsi détournée fera l'objet d'une utilisation orientant les Etat membres vers la légalisation du mariage , de l’adoption, de la procréation médicalement assistée et de la gestation pour autrui (mères porteuses) pour les couples de même sexe, comme l’attestent les articles qu'elle contient à propos de la citoyenneté et de la liberté de circulation.

La loyauté de l'UE et des Etats membres au droit européen ne peut pas conduire à la création de droits spécifiques.

Je dénonce aussi l’objectif financier de ce rapport : alors que ILGA Europe a été financée à hauteur de 1,408 millions d’euros en 2012, ce rapport conduira à un financement encore bien plus important. ILGA Europe n’est pas une ONG et les citoyens européens n’ont pas à la financer par leurs impôts.

Par conséquent, je vous invite à rejeter le Rapport Lunacek ou à lui substituer une autre résolution.

Je vous saurai gré, également, de réclamer un vote nominatitf, car je désire connaître la teneur du vôtre sur cette résolution. Elle servira de critère de vote lors des élections européennes qui se tiendront le dimanche 25 mai 2014.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, ma sincère considération,

 

Salutations,
[Votre Nom]

URGENT - Pétition contre le rapport Lunacek

Signez cette pétition maintenant!

0500.000
  221.221
 
221.221 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 500.000 signatures.