La libre circulation des travailleurs, cheval de Troie du lobby LGBT pour imposer la reconnaissance du mariage gay

Pétition à l’attention du Parlement européen

 

La libre circulation des travailleurs, cheval de Troie du lobby LGBT pour imposer la reconnaissance du mariage gay

050.000
  37.032
 
37.032 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.

La libre circulation des travailleurs, cheval de Troie du lobby LGBT pour imposer la reconnaissance du mariage gay

Le mercredi 12 mars 2014 le Parlement européen adoptera une résolution législative sur la libre circulation des travailleurs. Cette résolution est votée dans le cadre d'une procédure législative, donc la position exprimée du Parlement européen risque de devenir une obligation pour tous les États membres.

La libre circulation des travailleurs fait partie des fondements de l'Union européenne. Elle sert désormais de "Cheval de Troie" au lobby LGBT pour imposer la reconnaissance du mariage homosexuel. La stratégie est simple. D'abord, on plaide pour la reconnaissance mutuelle des documents de statut civil, dont les certificats de mariage. Ensuite, on ajoute le principe de la non-discrimination fondée sur l'orientation sexuelle. Résultat : les États membres qui n'autorisent pas le mariage homosexuel en droit interne n'ont plus la possibilité de refuser cette reconnaissance aux couples de même sexe qui présentent, dans le cadre de la libre circulation des travailleurs, un certificat de mariage. Seul compte, désormais, le titre du document mais plus le contenu matériel de l'acte civil.

Dans cette logique, le Parlement européen introduit un nouveau paragraphe dans la résolution législative : Il convient que les États membres garantissent la reconnaissance mutuelle des divers types d'union civile et de leurs droits, afin d'éviter les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle ou les choix personnels des travailleurs migrants. Il convient également que les États membres veillent au respect des droits des personnes adoptant un enfant afin qu'il ne leur soit pas impossible de s'installer dans un autre État membre pour y travailler.

Cette rédaction est contraire à ce qu'énoncent les directives déjà existantes. Elles clarifient que la politique européenne de la libre circulation circulation des travailleurs ne saurait affecter la définition du mariage en droit interne des États membres. Ainsi le Parlement européen veut abolir un principe important de précaution !

En plus, le rapport législatif présenté par Edit Bauer (PPE, groupe auquel appartiennent UMP et UDI) demande de faciliter la représentation des travailleurs de sexe. En d'autres termes : faciliter la prostitution partout ! (amendement 10 du rapport).

Face à ces incohérences, la commission de l'emploi et des affaires sociales du Parlement européen a elle aussi déposé une motion de résolution alternative. Elle se présente sous forme d'amendement 64. Cette motion de résolution législative est rédigée de manière professionnelle et cohérente, comme il se doit pour une future loi européenne.

Par conséquent, les membres du Parlement européen doivent rejeter le rapport Edit Bauer et adopter l'amendement 64 déposé par la commission de l'emploi.

Cette pétition a été créée par un citoyen ou une association qui n'est pas affilié(e) à CitizenGO. CitizenGO n'est donc pas responsable de son contenu.
+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
CitizenGO protège votre vie privée et vous maintiendra informé quant aux suites de cette campagne ainsi que sur le lancement d’autres similiaires.

Pétition à l’attention du Parlement européen

Madame, Monsieur le député au Parlement européen,

Vous allez voter sur une résolution législative sur la libre circulation des travailleurs, ce mercredi 12 mars, en séance plénière à Strasbourg. Cette résolution a été préparée par Mme Edit Bauer (PPE) à la commission de l'emploi et des affaires sociales.

Je vous prie de rejeter cette résolution législative et d'adopter à sa place la motion de résolution alternative déposée par la commission de l'emploi et des affaires sociales sous forme d'amendement 64.

La motion alternative se distingue par une approche concise comme il est nécessaire pour une résolution législative. Plus important encore, elle respecte le principe de subsidiarité notamment par rapport au pouvoir des États membres à définir les formes de vivre ensemble en droit interne. Aussi, n'est-il peut-être pas vraiment nécessaire d'ouvrir la porte à la prostitution partout en demandant un soutien particulier pour les "travailleurs de sexe", euphémisme qui désigne des femmes et des hommes prostitués (amendement 10 du rapport Bauer).

Je vous saurais gré de bien vouloir rejeter la proposition de Madame Bauer et d'adopter la résolution alternative présentée par la commission de l'emploi et des affaires sociales.

Bien cordialement

Salutations,
[Votre Nom]

La libre circulation des travailleurs, cheval de Troie du lobby LGBT pour imposer la reconnaissance du mariage gay

Signez cette pétition maintenant!

050.000
  37.032
 
37.032 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.