Prier est-il interdit en Suisse ?

Pétition à l'attention de: Pierre-François Leyvraz et Pierre-Yves Maillard

 

Prier est-il interdit en Suisse ?

010.000
  8.984
 
8.984 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 10.000 signatures.

Prier est-il interdit en Suisse ?

En Suisse, l'avortement est autorisé jusqu'à la 12ème semaine de grossesse. Et en 2015, au sein de l'hôpital universitaire de Lausanne, 757 enfants ont été tués selon les données communiquées par l’hôpital lui-même.

Or depuis 10 ans, le 13 de chaque mois, dans la chapelle de l’hôpital, des personnes prient pour les enfants et pour «réparer ces crimes d'avortement». Non seulement on y prie, mais on y célèbre la messe, ce qui semble avoir rendu folle la direction de l’établissement. Et du coup, le directeur de l’hôpital a réagi violemment en interdisant de dire la messe et de prier…

Le directeur, Pierre-François Leyvraz, justifie l'interdiction de prier en déclarant ceci : «L'avortement est un droit, et puisque nous sommes au service de l’Etat, nous défendons la loi et n'autorisons aucune tentative de conversion au sein de nos institutions».

De son côté, Pierre-Yves Maillard, le responsable du gouvernement cantonal pour la santé, soutient la direction de l’hôpital et déclare, lui aussi, être opposé à ces prières. Il déclare ceci au journal Le Temps : «Si cette pratique s'avère être vraie, la direction de l'hôpital doit veiller à ce que ce lieu de dévotion en tant que propriété de l'État ne soit plus utilisé pour diffuser des messages contre le droit à l'avortement ».

Le gouvernement cantonal et la direction de l'hôpital soulignent que la chapelle est la propriété de l'hôpital universitaire et donc du canton de Vaud. Par conséquent, on ne peut pas accepter que le droit à l'avortement, dans les murs de l'hôpital, soit remis en question. Et du coup, ils ont ordonné que la chapelle soit fermée le 13 de chaque mois de 19h à 20h et que la personne à l’origine de cette prière mensuelle soit assignée à résidence le 13 de chaque mois…

Cette réaction de la direction de l'hôpital et du gouvernement cantonal, nous parait d’une violence excessive. Peut-être est-ce une manière pour eux de fermer les yeux. Car rappelons quand même que chaque jour, 2 enfants sont tués à l'hôpital universitaire de Lausanne.

En signant cette pétition, vous pouvez signaler au directeur de l'hôpital, Monsieur Pierre-Francois Leyvraz et au conseiller Pierre-Yves Maillard ce que vous pensez de leurs actions.


Plus d'informations
http://www.katholisch.de/aktuelles/aktuelle-artikel/piusbruder-aus-schweizer-klinikkapelle-verbannt
http://www.kath.net/news/59752
http://www.1815.ch/news/wallis/aktuell/econe-anhaenger-beten-in-spitalkapelle-gegen-abtreibungen/
https://www.basellandschaftlichezeitung.ch/schweiz/piusbrueder-beteten-in-spitalkapelle-gegen-abtreibung-leitung-erteilt-hausverbot-131371000

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

My SignIt

En Suisse, l'avortement est autorisé jusqu'à la 12eme semaine de grossesse. Et à rien qu’à l'hôpital universitaire de Lausanne, 757 enfants ont été tués en 2015, selon les données del’hôpital lui-même.

Alors laissez-nous au moins prier. Enfin si ce n’est pas trop vous demander.

Bien respectueusement,

Salutations,
[Votre Nom]

Prier est-il interdit en Suisse ?

Signez cette pétition maintenant!

010.000
  8.984
 
8.984 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 10.000 signatures.