Liberté pour le Gouverneur chrétien de Jakarta !

Liberté pour le Gouverneur chrétien de Jakarta !

 

Liberté pour le Gouverneur chrétien de Jakarta !

050.000
  25.797
 
25.797 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.

Liberté pour le Gouverneur chrétien de Jakarta !

Le très populaire de Gouverneur de Jakarta, la capitale de l'Indonésie et la ville la plus peuplée, Monsieur Basuki Tjahaja Purnama (surnommé Ahok), vient d'être condamné à deux ans de prison ferme pour blasphème.

Les accusations résultent d'une visite de campagne électorale, dans un district voisin, où il a exprimé l'idée que certains clercs musulmans pourraient avoir mal interprété un verset du Coran. L’objectif de ces clercs était d’empêcher sa réélection.

Le verset en question déclare ceci : « Ô vous qui croyez en l’Islam, ne prenez pas les Juifs et les Chrétiens comme alliés. Ils sont alliés les uns aux autres et quiconque s’allie à eux est avec eux et devient l’un d’entre eux. Or Dieu ne guide pas les malfaiteurs ».

Il semblerait que ce verset puisse être interprété de plusieurs façons, en particulier par les clercs musulmans. Sur la base de ce verset, certains pensent que les musulmans ne peuvent pas voter pour les chrétiens. Bien que le Gouverneur de Jakarta ait professé son innocence, et a expliqué qu'il ne critiquait nullement le Coran mais l’interprétation qu’en font certains clercs radicaux. Pourtant, le mercredi 10 mai, un jury de cinq personnes, l'a déclaré coupable de blasphème contre le coran et a délivré un mandat pour son arrestation.

Le juge, Monsieur Dwiarso Budi Santiarto, a déclaré que le Gouverneur avait «commis un acte criminel de blasphème et qu’il devait, pour cela, être condamné à deux ans d'emprisonnement».

Le Gouverneur de Djakarta a continué à nier toute faute, et a indiqué qu'il allait faire appel de cette décision.

De nombreux  observateurs déclarent que la motivation de ce jugement est politique et que la décision de la Cour d'infliger une peine aussi extrême est absolument inouïe !

Au moment où les accusations initiales ont été faites, le Gouverneur de Jakarta était en campagne électorale dans l’un des arrondissements les plus important de la ville.

Le fait que le Gouverneur appartienne à une double minorité, à la fois chrétienne et d’origine chinoise, ne satisfaisait manifestement pas les éléments les plus radicaux d’une population majoritairement musulmane. Lors de son procès, plusieurs rassemblements importants se sont tenus, appelant à l‘envoyer en prison et même voire à le lyncher…

Le tribunal a été accusé, par certains, de s'incliner devant la volonté de la foule en prononçant cette condamnation inique.

L'un des juges siégeant au tribunal, Monsieur Abdul Rosyad, a également déclaré: «En tant que fonctionnaire public, le défendeur aurait dû savoir que la religion était une question délicate ;il aurait dû éviter de parler de religion ».

Mais, dans un endroit comme l'Indonésie, qui prétend être une société tolérante et pluraliste et où vivent chrétiens, hindous, musulmans, bouddhistes et autres, les politiciens devraient pouvoir parler respectueusement et ouvertement de religion.

Cette pétition, s'adresse au Président indonésien, au secrétaire d'État américain, au haut représentant des affaires étrangères de l'UE et au secrétaire général de l'ONU. Nous demandons au gouvernement indonésien d'accélérer le processus d'appel pour le Gouverneur de Jakarta, afin qu'un tribunal supérieur puisse annuler rapidement cette décision injuste, et pour que Monsieur Basuki Tjahaja Purnama puisse retrouver la liberté le plus tôt possible.

http://www.lalibre.be/actu/international/indonesie-le-gouverneur-de-jakarta-condamne-a-deux-ans-de-prison-pour-blaspheme-59114a7acd702b5fbe76c5ec

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
CitizenGO protège votre vie privée et vous maintiendra informé quant aux suites de cette campagne ainsi que sur le lancement d’autres similiaires.

A l'attention

Du Président de l'Indonésie - HE Joko Widodo

Du Secrétaire d'État américain - M. Rex Tillerson

De la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères - Mme Federica Mogherini

Du Secrétaire général de l'ONU - M. António Guterres

 

Cette requête, au gouvernement indonésien, a pour objectif de demander l’accélération du processus d'appel pour le Gouverneur de Jakarta, afin qu'une cour supérieure puisse rapidement annuler cette condamnation injuste que le Gouverneur puisse retrouver la liberté le plus tôt possible.

La pression internationale des États-Unis, de l'UE et de l'ONU doit être portée sur l'Indonésie, l'un des derniers pays majoritairement musulmans à utiliser les lois sur le blasphème dans des jugements politiquement motivés.

Merci de bien vouloir tout mettre en œuvre pour libérer un innocent.

Bien respectueusement,

Salutations,
[Votre Nom]

Liberté pour le Gouverneur chrétien de Jakarta !

Signez cette pétition maintenant!

050.000
  25.797
 
25.797 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.