Stop à l'endoctrinement LGBT dans l'UE

Stop à l'endoctrinement LGBT dans l'UE

 

Stop à l'endoctrinement LGBT dans l'UE

050.000
  31.721
 
31.721 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.

Stop à l'endoctrinement LGBT dans l'UE

Aucun programme d'endoctrinement LGBT obligatoire pour le personnel de la Commission européenne

La Commission européenne vient de publier une nouvelle Charte sur le thème «Diversité et inclusion». Le communiqué de presse, accompagnant la Charte, indique que quatre groupes de personnel travaillant pour l'UE, recevront un traitement préférentiel, à savoir les femmes, les handicapés, les anciens membres du personnel et la communauté LGBT.

Mais, seul le personnel LGBT pourra commander, "des activités de sensibilisation et des formations pour les gestionnaires et le personnel, en particulier, pour résoudre tout biais inconscient".

C'est-à-dire que parmi les 33.000 salariés de la Commission européenne, seuls ceux issus du groupe extrémiste LGBT auront leur propre programme d'endoctrinement qui s’imposera à tous les autres membres du personnel.

Ce type de traitement spécial n'a pas sa place dans la Commission européenne.

Les autres salariés ne devraient pas être forcés de subir des journées de « formation diversité» tant il est évident que ce type de formatage n'est pas du tout de la diversité, mais bien de l'endoctrinement.

Peut-être, à cet égard, tous les membres du personnel et le gestionnaire devraient suivre un cours obligatoire sur la loi naturelle et sur le bien commun.

Les programmes d'endoctrinement LGBT, comme celui qui a été discuté au Parlement européen, sont à la fois un affront au contribuable, qui doit payer pour la propagande ainsi que pour le personnel et les gestionnaires eux-mêmes, dont la liberté de conscience et, éventuellement, la liberté de religion peuvent être injustement entravées.

Par conséquent, en tenant compte de ces éléments, cette pétition - qui s'adresse au commissaire aux ressources budgétaires et aux ressources humaines de l'UE, M. Günther H. Oettinger et au chef des communications de l'UE, Mme Gundi Gadesmann - insiste sur le fait qu'aucun programme de «formation» LGBT ne doit être obligatoire pour le personnel ni pour la direction de la Commission européenne.

Si la Commission de l'UE est réellement engagée dans la «diversité», elle devrait respecter les croyances et les opinions de plusieurs de ses propres membres qui ne sont pas d'accord avec elle sur cette question et avec le contribuable de l'UE qui, de même, a de sérieuses objections à formuler.

Pour plus d'information :

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-17-2070_fr.htm

http://europa.eu/rapid/attachment/IP-17-2070/en/DiversityAndInclusionCharter.pdf

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
CitizenGO protège votre vie privée et vous maintiendra informé quant aux suites de cette campagne ainsi que sur le lancement d’autres similiaires.

Stop à l'endoctrinement LGBT dans l'UE

Les contribuables de l'UE ne veulent pas de programme d'endoctrinement LGBT pour les employés de la Commission

À l'attention de :

Commissaire européen chargé du budget et des ressources humaines - M. Günther H. Oettinger

Chef des communications - Mme Gundi Gadesmann

Nous, soussignés, insistons fermement sur le fait que les fonds des contribuables de l'UE servent à forcer le personnel de 33 000 personnes à la Commission de l'UE à suivre un programme d'endoctrinement LGBT, contenu dans une autre nouvelle Charte, celle de la «diversité et de l'inclusion» .

Dans un communiqué de presse de la Commission, daté du 19 juillet 2017, il est suggéré que tous les gestionnaires et le personnel devront participer à des «activités de sensibilisation et des formations» afin de «traiter tout biais inconscient» [contre les homosexuels]. 

Alors que les femmes, les personnes âgées et les personnes handicapées sont également spécifiquement identifiées comme des groupes nécessitant un traitement spécial par cette nouvelle Charte, seule le lobby extrémiste LGBT bénéficie de ces sessions d'endoctrinement.

Ce type de décision politique orwellienne n'a pas sa place dans les institutions de l'UE.

Par conséquent, nous insistons sur le fait qu'aucun programme d’endoctrinement LGBT ne puisse être obligatoire pour le personnel et la direction de la Commission européenne.

Si la Commission de l'UE est effectivement engagée dans la «diversité», elle doit respecter les croyances et les opinions de nombreux membres de son personnel qui sont en désaccord avec cette question.

Bien cordialement,

Salutations,
[Votre Nom]

Stop à l'endoctrinement LGBT dans l'UE

Signez cette pétition maintenant!

050.000
  31.721
 
31.721 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 50.000 signatures.