Deux pasteurs chrétiens risquent d'être exécutés au Soudan

PÉTITION A L’ATTENTION DU HAUT-COMMISSAIRE AUX DROITS DE L'HOMME

 

Deux pasteurs chrétiens risquent d'être exécutés au Soudan

victoire
0200.000
  114.603
 
114.603 people have signed.

Deux pasteurs chrétiens risquent d'être exécutés au Soudan

Mise à jour 5 août 2015 : Les deux pasteurs ont été libérés suite au jugement rendu

Mise à jour 19 Juin 2015 : les pasteurs Michael et Reith ont été transférés dans une prison de haute sécurité et n'ont pas été autorisés à recevoir de visiteurs. Une audience s'est tenue le 15 juin, au cours de laquelle le gouvernement a seulement présenté un témoin, qui n'a pas fourni de nouvelles preuves contre les pasteurs. Hier (18 juin), le gouvernement a présenté trois autres témoins, dont aucun n'a fourni de preuve contre les pasteurs, mais seulement des accusations. Le procès, jusqu'ici, a souligné que celles-ci sont de fausses accusations, sans fondement réel. Ces pasteurs sont tout simplement menacés et punis à cause de leurs convictions chrétiennes !

-------

Deux pasteurs chrétiens ont été arrêtés car ils prêchaient au Soudan. Aujourd’hui, ils risquent la peine de mort pour avoir professé leur foi chrétienne.

Les pasteurs Yat Michael et Peter Yein Reith ont été arrêtés en décembre 2014, après que Michael et sa famille soient retournés à Khartoum pour obtenir des soins médicaux. Alors qu’il était en ville, le pasteur Michael a prononcé un sermon à l'église évangélique presbytérienne locale, qui a récemment été presque entièrement détruite par les autorités en début de mois. Immédiatement après son sermon, il a été arrêté sur la base d’accusations de sédition et d'espionnage forgées de toutes pièces.

Le Pasteur Reith a réagit contre l'arrestation injuste du pasteur Michael, et fut lui-même arrêté. Leur procès est prévu pour le 15 Juin.

L'Eglise évangélique presbytérienne du Soudan du Sud (l'église dans laquelle Michael et Reith ont été ordonnés) a dit aux médias que : « Ce n’est pas quelque chose de nouveau pour notre église. Presque tous les pasteurs ont été emprisonnés sous le gouvernement soudanais. Nous avons été lapidés et battus. Ceci est leur façon de démolir l'église. Nous ne sommes pas surpris. Ceci est la façon dont ils traitent avec l'église ».

Michael est marié et a deux enfants, un d’un et un autre de 3 ans ; Reith est marié et a une fille de un an. Reith est en charge d'un orphelinat au Soudan du Sud.

Le pasteur Reith nous a demandé de prier pour que sa souffrance soit « pour la gloire de Dieu » dans la prison.

Nous pouvons faire pression sur le gouvernement soudanais pour libérer ces hommes, et sur les Nations Unies afin qu’elles agissent. Lorsque Meriam Ibrahim a également été condamnée à mort pour sa foi chrétienne par le gouvernement soudanais, la pression internationale (y compris notre pétition CitizenGO !) a contribué à la libérer. Ce fut une grande victoire ! Maintenant, nous devons faire la même chose...

En signant cette pétition, un message sera envoyé à Navi Pillay, Haut Commissaire des Nations Unies et au Président du Soudan Omar al-Bashir avec le texte de la pétition.

------

Plus d'informations :

http://info-evangelique.fr/deux-pasteurs-risquent-la-peine-de-mort-au-soudan/

http://www.aleteia.org/fr/international/article/deux-pasteurs-risquent-la-peine-de-mort-au-soudan-5292393897132032

http://www.christianophobie.fr/tag/pasteurs-protestants-emprisonnes#.VXqnIvntmko

http://journalchretien.net/2015/05/26/actualite_chretienne/chretiens-persecutes/soudan-2-pasteurs-risquent-la-peine-de-mort-a-cause-de-leur-foi-3345.html

http://www.avc-at.org/fr/infos/newsdetail-fr/artikel/sudan-sued-sudanesischer-pastor-verhaftet.html?tx_ttnews%5BpS%5D=1337657145&tx_ttnews%5BbackPid%5D=535&cHash=304395d18d

+ Letter to:

This petition is...

Victoire!

Liberté pour les pasteurs chrétiens emprisonnés à tort

Je suis choqué et profondément attristé d'apprendre la situation des pasteurs Yat Michael et Peter Yein Reith, qui sont confrontés à la peine de mort pour avoir prêché l'Evangile chrétien au Soudan.

Le gouvernement soudanais est en violation flagrante de la Déclaration universelle des droits de l'homme et de sa propre constitution :

Article 18 Déclaration universelle des droits de l'homme : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, et la liberté, que ce soit seul ou en communauté avec d'autres et en public ou en privé, de manifester sa religion ou sa conviction par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Section 6 (a) de la Constitution soudanaise : L'Etat doit respecter les droits religieux de culte ou de se réunir dans le cadre de toute religion ou de conviction et d'établir et d'entretenir des lieux à ces fins.

Les crimes desquels ces deux hommes sont accusés ne sont que de fausses accusations, visant à supprimer la propagation de l'évangile chrétien. Le Soudan ne doit pas interférer avec la libre expression de la croyance religieuse.

Libérez les pasteurs Michael et Reith immédiatement !

Cc : Omar al-Bashir, Président du Soudan

Salutations,
[Votre Nom]

Deux pasteurs chrétiens risquent d'être exécutés au Soudan

Signez cette pétition maintenant!

0200.000
  114.603
 
114.603 people have signed.