Aidons l'OMS à exclure l'avortement des objectifs de l'ONU

A l'attention du Dr. Margaret Chan

 

Aidons l'OMS à exclure l'avortement des objectifs de l'ONU

victoire
050.000
  33.281
 
33.281 people have signed.

Aidons l'OMS à exclure l'avortement des objectifs de l'ONU

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de faire connaitre sa contribution aux priorités de développement de l’ONU pour l'après-2015 et l’avortement NE fait PAS partie de ses objectifs !   

C’est une nouvelle inattendue et providentielle car dans le passé, l’OMS a produit des rapports très fortement favorables à l’avortement. Nous tenons là une occasion unique de remercier l’OMS pour ce qu’elle fait de bien, et non pour la critiquer !

Nous devons aussi rester vigilants pour contrer les organisations et les gouvernements en faveur de l’avortement qui montent au créneau et protestent. Ils exigent que l’OMS mette en valeur "la santé de la procréation" et les "droits liés à la procréation" au détriment de la santé maternelle et néo-natale dans les priorités pour l’après-2015. Il faut savoir que derrière ces termes de "santé et de droits de la procréation" se cache en fait l’idée de faire la promotion de l’avortement dans le monde entier.

Vous pouvez participer à cette campagne en apportant votre soutien à l’OMS pour défendre la vie de l’enfant à naître en co-signant notre lettre à la directrice de l’OMS, Margaret Chan, pour la remercier d’assumer ses responsabilités en veillant à ce que l’objectif de santé de l’OMS soit axé sur la "santé maternelle, néonatale et infantile" et NON sur l’avortement.

Ne nous méprenons pas sur leurs intentions : les organisations et responsables politiques favorables à l’avortement sont furieux de ce revers qui leur vient de l’OMS. Ils vont chercher par tous les moyens et stratagèmes possibles à contrer cette orientation et à introduire subrepticement dans les objectifs de développement de l’après-2015 un vocabulaire qui soit favorable à l’avortement

En voici pour preuve une liste de parlementaires favorables à l’avortement qui ont adressé une lettre au docteur Chan pour lui reprocher de promouvoir la "santé maternelle" plutôt que la "santé de la procréation". Autre exemple : le rédacteur de l’ONG Reproductive Health Matters (une ONG qui fait ouvertement la promotion de l’avortement) a écrit cet article militant pour tenter de faire revenir l’OMS sur sa position.

C’est le moment de soutenir les efforts du groupe de travail des Droits de la Famille à l’ONU pour protéger la vie en signant cette lettre, puis en la faisant circuler autour de vous autant que vous le pouvez. Ensemble nous pouvons, nous devons, protéger les enfants du monde entier de l’avortement !

Sharon Slater, présidente de Family Watch International, présidente du Groupe de travail des Droits de la famille à l'ONU

 

Nous vous invitons à rejoindre le Groupe de travail des Droits de la famille à l'ONU afin de faire entendre votre voix en faveur de la famille. Pour en svoir plus : www.UNfamilyRightsCaucus.org

Cette pétition a été créée par un citoyen ou une association qui n'est pas affilié(e) à CitizenGO. CitizenGO n'est donc pas responsable de son contenu.
+ Letter to:

This petition is...

Victoire!

Exclure l'avortement des ODD

Merci d’exclure l’avortement des ODD !

Chère Madame Chan, 

Je vous remercie d’avoir assumé vos  responsabilités en veillant à ce que l’Organisation mondiale de la santé centre son action sur les véritables besoins des femmes et des enfants en matière de santé.

À cet égard, je félicite l’OMS qui a choisi de mettre à l’avant des priorités de développement de l’ONU pour l'après-2015  la santé maternelle, néonatale et infantile et non ce que d’aucuns appellent les "droits de la procréation" si controversés qui servent à la promotion de l'avortement.

Ainsi que le démontre une multitude de données de sciences sociales, l’avortement a sur la santé physique et mentale des femmes de très nombreux effets négatifs. Aussi je me permets de vous encourager à diligenter une étude sur les incidences négatives au plan sanitaire en relation avec l’avortement, qu’il soit légal ou non, afin que les femmes soient pleinement informées des risques.

Conformément à la Déclaration universelle des droits de l'homme qui appelle à protéger les enfants "avant comme après la naissance", je vous encourage à continuer de faire de la promotion et de la protection de la santé maternelle et néonatale, une priorité de l'Organisation mondiale de la santé.

Salutations,
[Votre Nom]

Aidons l'OMS à exclure l'avortement des objectifs de l'ONU

Signez cette pétition maintenant!

050.000
  33.281
 
33.281 people have signed.