Non aux formulaires de baptême sans « Père » et « Mère »

Non aux formulaires de baptêmes sans « Père » et « Mère »

 

Non aux formulaires de baptême sans « Père » et « Mère »

010.000
  6.973
 
6.973 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 10.000 signatures.

Non aux formulaires de baptême sans « Père » et « Mère »

Cette lettre a été adressée il y a plus d’un an à tous les évêques de France, mais elle n’a été révélée qu’il n’y a que quelques semaines, par le bimensuel catholique L’Homme nouveau.

Cette lettre précise que les formulaires de baptêmes abandonnent la notion de « Père », « Mère » « fille » et fils

La prochaine étape, un formulaire Parent 1 ou Parent 2 ? Je signe la pétition.

Mgr de Metz-Noblat, évêque de Langres, président du Conseil pour les questions canoniques de la Conférence des Évêques de France, par lettre du 13 décembre 2018 (voir documents ci-dessous), vient d’adresser aux évêques un nouveau formulaire pour les actes de baptême. Désormais, écrit Mgr de Metz-Noblat, dans tout acte de baptême, on fera désormais « le simple constat de sa situation familiale, sans porter sur celle-ci un jugement moral ».

Des formulaires où les mentions de « mère », « père », « fils » ou « fille » disparaissent… Or de nombreux diocèses s’opposent à ces nouveaux formulaires.

Sur l’acte de baptême, l’état civil du baptisé « fils ou fille de » est reformulé ainsi : « Noms et prénoms des parents ou des autres titulaires de l’autorité parentale », suivis des mentions d’état civil. C’est avec la commission de réformes des actes administratifs de l’Église de France et la commission de pastorale liturgique et sacramentelle qu’a été élaboré ce formulaire « qui paraît le plus approprié à notre époque », selon Mgr de Metz-Noblat.

Un « vrai pas en avant », salue Jean-Louis Lecouffe, du mouvement homosexuel David & Jonathan : « À chaque fois que l’Église prend en considération le réel, c’est une bonne chose.

À Rouen, par exemple, “la question a été débattue il y a quelques semaines”. Mais “nous conservons pour l’instant les formulaires actuels, indique Mgr Dominique Lebrun. «  La notaire du diocèse a consulté les notaires paroissiaux ainsi que les curés des paroisses. La majorité pense qu’il n’est pas judicieux de supprimer les mentions de père et de mère. Je souhaite que la réflexion continue pour que soit respectée la filiation naturelle et, aussi, le désir de l’Église catholique d’accueillir tous les enfants. »

Pour se justifier Monseigneur Joseph de Metz-Noblat, évêque de Langres précise que

‘Les enfants ne sauraient être tenus pour responsables de la situation de leurs parents’… Ajoutant que le nouveau formulaire proposé était un ‘simple constat de sa situation familiale, sans porter sur celle-ci un jugement moral’.

L’Église n’a pas à s’adapter aux évolutions sociétales, surtout lorsque celles-ci sont un problème pour la filiation de l’enfant. Alors qu’au même moment, de nombreux évêques appellent les Français à se mobiliser pour la défense de la filiation. Comme l'actuel projet de loi (PJL) bioéthique, ce formulaire contribue à nier, à démolir la filiation naturelle. La création d'une filiation d'intention ferait le lit de la GPA.

Aujourd’hui ce formulaire n’est pas encore imposé à tous les diocèses de France… Mais qu’en sera-t-il demain ?

Quelle sera la prochaine étape ? Des formulaires Parent 1 ou Parent 2 ?

 


 

Pour plus d’informations :

https://www.hommenouveau.fr/3029/res-novae/les-actes-de-bapteme-ne-feron...

https://www.lesalonbeige.fr/la-conference-des-eveques-de-france-propose-...

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/des-actes-de-bapteme-sans-menti...

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
Nous traitons vos renseignements personnelles conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d'utilisation.En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Non aux formulaires de baptême sans « Père » et « Mère »

Monseigneur,

Nous avons appris l’existence d’un nouveau formulaire pour les actes de baptême, où les mentions de « père’, “mère’, ‘fils’ et ‘fille’ ne sont plus présentes.

L’Église catholique doit accueillir tous ses enfants, mais ce n’est pas une raison de bouleverser pour autant la filiation naturelle.

L’Église n’a pas à s’adapter aux évolutions sociétales, surtout lorsqu’il s’agit d’un diktat des idéologues du genre. Alors qu’au même moment, de nombreux évêques appellent les Français à se mobiliser pour la défense de la filiation. Or, comme dans l’actuel projet de loi (PJL) bioéthique, ce formulaire contribue à nier, à démolir la filiation naturelle. La création d’une filiation d’intention ferait le lit de la GPA.

Ce formulaire n’a pas un caractère obligatoire pour l’ensemble des diocèses, mais qu’en sera-t-il demain ?

En tant que fidèle, je vous demande de bien vouloir, Monseigneur, abandonner ces formulaires pour les actes de baptême.

Je vous prie d’agréer, Monseigneur, l’expression de ma considération la plus distinguée.

[Votre Nom]

Non aux formulaires de baptême sans « Père » et « Mère »

Signez cette pétition maintenant!

010.000
  6.973
 
6.973 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 10.000 signatures.