Empêchez la poussée radicale en faveur de l'avortement, l'idéologie de genre et la sexualisation des enfants lors de la CSW de l'ONU65

Mettre fin à l'idéologie progressiste à l'ONU

 

Empêchez la poussée radicale en faveur de l'avortement, l'idéologie de genre et la sexualisation des enfants lors de la CSW de l'ONU65

0500.000
  230.464
 
230.464 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 500.000 signatures.

Empêchez la poussée radicale en faveur de l'avortement, l'idéologie de genre et la sexualisation des enfants lors de la CSW de l'ONU65

L'ONU va bientôt convoquer la 65e Commission sur le statut de la femme (CSW) du 15 au 26 mars à New York.

Cette commission manque à sa véritable responsabilité d'aider les femmes dans le monde entier.

D'après la première version du document vu par l'équipe du Jackson Institute, la 65e Commission de la condition de la femme est encore plus radicale. Elle encourage l'avortement, l'agenda LGBT, le féminisme radical dans l'espace politique, l'imposition d'une "éducation sexuelle complète" pour les enfants et l'idéologie du genre.

Un document de recommandations sera soumis à un vote le dernier jour de l'événement.

L'ONU s'en sert pour imposer son programme aux pays membres.

Voici ce que les activistes radicaux qui travaillent à l'ONU ont fait par le passé : en 2018, lorsque le Sénat argentin a voté contre la loi sur l'avortement, les "experts indépendants" des Nations unies ont dénoncé son rejet, estimant que le pays ne respectait pas ses engagements en matière de promotion des droits sexuels et reproductifs des femmes.

Le langage utilisé dans certains paragraphes des recommandations qu'ils comptent approuver dissimule leurs véritables intentions :

  •  "Garantir l'accès à la santé et aux droits sexuels et reproductifs (SDSR)" : c’est à dire les lois sur l'avortement et la promotion de l'avortement à domicile pendant le Covid-19.
  • "Éviter la violence en ligne contre les femmes, être en mesure de contraindre les médias et les entreprises qui gèrent les plateformes de réseaux sociaux à retirer ce genre de contenu" : c'est à dire faire disparaître tout contenu pro-vie et pro-famille.
  • "Financer directement les organisations de femmes et les mouvements féministes" : c'est à dire donner plus d'argent issu de nos impôts aux organisations féministes radicales anti-famille.

Signez cette pétition dès maintenant pour demander aux leaders des groupes de négociation de la CSW d'éliminer les paragraphes qui imposent un programme féministe radical et qui promeuvent l'avortement et l'endoctrinement de l'idéologie du genre.

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your email
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:

Mettre fin aux efforts en faveur de l'avortement, de l'idéologie de genre et de la sexualisation radicale lors de la CSW 65 de l

Pétition adressée au :
Leader du groupe africain, Mme Ahlem Sara Charikhi (Algérie), délégués de la CSW
Leader du groupe Asie-Pacifique, M. Na Sang Deok (République de Corée)
Leader des États d'Europe de l'Est, S.E. M. Mher Margaryan (Arménie)
Leader de l'Amérique latine, à nommer
Leader de l'Europe occidentale et d'autres États, Mme Jo Feldman (Australie)

Je suis préoccupée par le projet de la Commission de la condition de la femme présenté cette année. Une fois de plus, cette commission faillit à sa véritable responsabilité de promouvoir le bien-être des femmes dans le monde.

Il est inquiétant de constater que cette commission se concentre sur la promotion de l'avortement, de l'agenda LGBT, de l'idéologie du genre et même de la désastreuse "éducation sexuelle complète" pour les enfants.

Je vous demande donc d'éliminer les paragraphes qui encouragent l'avortement, l'endoctrinement de l'idéologie de genre et imposent un programme féministe radical. Je me réfère spécifiquement à :      

Du paragraphe 16 :

(bb) Supprimer le mot "santé", l'avortement n'est pas, et ne pourra jamais être, considéré comme un "soin de santé".

(x et y) Ajouter les mouvements pro-famille et pro-vie

(o) Supprimer ce paragraphe, car il incite à la censure officielle 

Supprimer toute mention de la SSRD car elle ne fait pas partie du langage convenu par les Nations unies

D'autre part, je vous encourage à ajouter la phrase "assurer un soutien à la maternité" au paragraphe 12. Cela démontrerait le caractère pro-famille de votre démarche.

 

Je vous remercie,

Bien cordialement, 

[Votre Nom]

Empêchez la poussée radicale en faveur de l'avortement, l'idéologie de genre et la sexualisation des enfants lors de la CSW de l'ONU65

Signez cette pétition maintenant!

0500.000
  230.464
 
230.464 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 500.000 signatures.