Agression de l'Eglise catholique par l'ONU

Pétition à l’attention de Mme Sandberg, président du comité, droits de l'enfant des Nations Unies

 

Agression de l'Eglise catholique par l'ONU

0200.000
  112.960
 
112.960 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 200.000 signatures.

Agression de l'Eglise catholique par l'ONU

Le 5 février 2014, l'Organisation des Nations Unies a lancé une attaque agressive contre l'Eglise catholique

Sous le couvert d'une enquête en cours sur la réponse de l'Eglise aux abus sexuels, le Comité des Nations Unies des droits de l'enfant a abusé de son autorité pour attaquer violemment la position pro-vie de l'Eglise catholique.

En effet ce rapport poursuit d’autres objectifs lorsqu’ il recommande à l'Église catholique:

• d’identifier les «circonstances dans lesquelles l'accès à l’avortement peut être autorisé » (article 55)

• de « surmonter toutes les barrières et les tabous entourant la sexualité des adolescents qui entravent leur accès à l'information sexuelle et reproductive, y compris la planification familiale et la contraception» (article 57a)

• d’«assurer  que l'éducation de la santé sexuelle et reproductive et la prévention du VIH / sida fait partie du programme obligatoire des écoles catholiques» (article 57c)

On peut lire le rapport dans son entier sur

http://tbinternet.ohchr.org/Treaties/CRC/Shared%20Documents/VAT/CRC_C_VAT_CO_2_16302_E.pdf

Il se trouve que le rapport de l'ONU a été publié quelques jours après la déclaration du Pape sur son compte twitter: "Je me joins par la prière à la Marche pour la vie de Washington. Que Dieu nous aide à respecter toute vie, en particulier les plus vulnérables."

Le rapport publié traite-t-il vraiment des abus sexuels? Ou était-ce une manière de punir l'Église pour sa volonté de ne pas se conformer à l'idéologie libérale de l'ONU?

En ce qui concerne la réponse de l'Eglise aux abus sexuels, le rapport a omis de mentionner que le pape Benoît XVI avait fait démissionner plus de 400 prêtres.

L'Eglise catholique a toujours condamné les actions des prêtres pédophiles. Le pape Benoît XVI a exprimé son soutien au fait que tous les prêtres doivent faire face à la justice.

 

Pour plus d'informations :

La Société pour la protection des enfants à naître (Royaume-Uni) article : http://spuc-director.blogspot.co.uk/2014/02/un-committee-overstepped-man...

Le rapport UNCRC dans son ensemble : http://tbinternet.ohchr.org/Treaties/CRC/Shared%20Documents/VAT/CRC_C_VAT_CO_2_16302_E.pdf

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code

Pétition à l’attention de Mme Sandberg, président du comité, droits de l'enfant des Nations Unies

Pour : Mme Sandberg, président du comité, droits de l'enfant des Nations Unies

Cc : Son Excellence, Mgr Francis A. Chullikatt , Observateur permanent du Saint- Siège auprès de l'Organisation des Nations Unies

Mme Sandberg :

Le 5 Février 2014, le Comité des Nations Unies des droits de l'enfant (UNCRC) a abusé de son autorité pour attaquer violemment le Saint-Siège.

Ce comité, l’UNCRC, dont vous êtes responsable, a présenté des informations trompeuses sur la façon dont l'Eglise catholique a traité les cas d'abus sexuels . Vous devriez prendre note de la déclaration faite par le pape Benoît XVI se référant à la justice et qualifiant ces actes de" profondément honteux " Vous devriez également noter que l'Eglise catholique a renvoyé 400 prêtres directement liées à des allégations d'abus sexuels.

Il est clair que votre rapport est une triste tentative d'utiliser les incidents terribles et inexcusables d'abus sexuels pour influencer et à attaquer la position pro-vie de l'Eglise catholique. Pour preuves,  les recommandations qui suivent faites à l'Eglise catholique qui sont totalement inacceptables : (extraits du rapport)

• identifier les «circonstances dans lesquelles l'accès à l’avortement peut être autorisé » (article 55)

• « surmonter  toutes les barrières et les tabous entourant la sexualité des adolescents qui entravent leur accès à l'information sexuelle et reproductive, y compris la planification familiale et la contraception » (article 57a)

• « assurer que l'éducation à la santé sexuelle et reproductive et à la prévention du VIH / sida fait partie du programme obligatoire des écoles catholiques » (article 57c)

Vous devez immédiatement cesser d’attaquer l'Eglise catholique pour sa position biblique concernant les enfants à naître, les contraceptifs  et l'homosexualité.

Je m'attends à ce que vous présentiez immédiatement des excuses !

Cordialement,

Salutations,
[Votre Nom]

Agression de l'Eglise catholique par l'ONU

Signez cette pétition maintenant!

0200.000
  112.960
 
112.960 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 200.000 signatures.