Mettre fin à la persécution chrétienne au Nigéria

Plus de 3 chrétiens tués chaque jour au Nigéria

 

Mettre fin à la persécution chrétienne au Nigéria

0200.000
  141.587
 
141.587 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 200.000 signatures.

Mettre fin à la persécution chrétienne au Nigéria

Chaque semaine au Nigéria, des citoyens innocents sont kidnappés ou assassinés en raison de leur foi par des bergers peuls (musulmans) ou par le groupe islamique Boko Haram. Le gouvernement du Nigeria n’a pas donné suite à de multiples demandes locales et internationales visant à mettre fin à cette persécution et à rendre justice à ceux qui sont morts ou qui sont toujours détenus en captivité.

En moyenne, plus de 3 chrétiens sont tués chaque jour selon l’ONG Humanitarian Aid Relief Trust (HART),  

Au cours des trois derniers mois, les enlèvements, en particulier de prêtres et de pasteurs ont atteint un point de non-retour. Ils sont pris pour cible et tués alors qu’ils se rendent dans des églises, des dispensaires, des écoles pour aider les plus pauvres et leurs fidèles. Cela a fait naître la peur chez les fidèles. Il semble que le programme des peuls et des islamistes est d’anéantir le christianisme au Nigeria par l’enlèvement, le meurtre, la détention en captivité et la persécution.

Les enfants ne sont pas épargnés… Ils sont kidnappés, retenus en captivité, transformés en esclaves et pour de nombreuses jeunes filles, converties de force à l’Islam et mariées à des hommes beaucoup plus âgés. Les femmes enceintes sont éventrées et leurs bébés sont enlevés. Les quelques témoignages des survivants sont toujours des histoires horribles.

Le sort de nombreux captifs est aujourd’hui inconnu, comme pour la jeune Leah Sharibu et de centaines d’autres encore détenues. Le gouvernement du Nigeria doit agir, il n’a pas fait preuve d’efforts pour mettre fin à ces enlèvements. Le président musulman est resté silencieux. Nous ne pouvons plus nous taire, il faut faire agir pour sauver le christianisme au Nigéria.

Quelques exemples de la fin de l'année 2019 et du débt de l'année 2020 :

  • Le 24 décembre : Sept personnes ont été tuées et une adolescente a été enlevée, la veille de Noël, lors d’un raid attribué au groupe armé islamiste Boko Haram. « Ils ont tué sept personnes et enlevé une adolescente dans l’attaque », a déclaré David Bitrus, un milicien luttant contre les djihadistes.
  • Le 26 décembre dernier, une jeune fiancée catholique, Martha Bulus, partait rejoindre son fiancé. Elle était accompagnée de sa sœur et d’autres invités. Ils ont tous été assassinés – certaines sources disent décapités – par ce groupe de djihadistes musulmans, à Gwoza (État de Borno).
  • Le 26 décembre, 11 chrétiens ont été décapités par Boko Haram, sur le même modèle que les coptes décapités par des islamistes en Lybie.
  • Un pasteur de la  Church of the Brethren in Nigeria (EYN), enlevé par des djihadistes de l’État Islamique en Afrique de l’Ouest (EIAO), appelle à l’aide dans une vidéo diffusée par ces djihadistes dimanche 5 janvier.
  • Selon l’ONG Humanitarian Aid Relief Trust (HART), plus d’un millier de chrétiens ont été assassinés en 2019 au Nigéria. Boko Haram ou Daech ne sont pas les seuls responsables. Les éleveurs fulani [peuls], de confession musulmane, constituent une autre menace contre les agriculteurs chrétiens […]

 

Veuillez signer cette pétition adressée au ministre de la Défense, le général Bashir Salihi Magashi, pour lui demander de mettre fin à la persécution de ses citoyens au Nigéria. Une copie est également envoyée à l’Ambassade du Nigéria en France.

Je vous relate les faits de ces derniers jours…

 


More information

https://www.vaticannews.va/en/church/news/2019-08/nigeria-catholic-priest-killed-enugu-diocese-fr-paul-offu.html

https://catholicherald.co.uk/news/2019/08/30/nigerian-priest-killed-as-car-set-ablaze/

https://www.christianpost.com/news/100-nigerian-christians-killed-in-april-by-fulani-militants-boko-haram-ngo-report.html

http://www.hazteoir.org/noticia/92516-citizengo-delivered-more-131000-signatures-embassies-nigeria-7-countries-asking


+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
Nous traitons vos renseignements personnelles conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d'utilisation.En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Stop à la persécution des Chrétiens au Nigéria

Monsieur le Ministre,

Madame l’ambassadrice,

La crainte des chrétiens en République fédérale du Nigéria a atteint des sommets en 2019 et la situation laisse craindre le pire dès ce début d’année 2020. De nombreux chrétiens sont tués, kidnappés, mutilés, mariés de force, de centaines de milliers de chrétiens vivent la peur au ventre face à ces menaces.

En moyenne, plus de 3 chrétiens sont tués chaque jour selon l’ONG Humanitarian Aid Relief Trust (HART), 

Le gouvernement du Nigeria ne semble pas avoir pris en compte le massacre fait aux citoyens nigérians de confession chrétienne. Nous souhaitons que le gouvernement du Nigéria réagisse et mette un terme aux massacres de chrétiens dans votre pays. Nous vous prions de bien vouloir agir le plus rapidement possible.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le ministre, Madame l’ambassadrice, l’expression de ma considération la plus distinguée.

 

[Votre Nom]

Mettre fin à la persécution chrétienne au Nigéria

Signez cette pétition maintenant!

0200.000
  141.587
 
141.587 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 200.000 signatures.