Soutenez la Hongrie qui protège les enfants contre l'endoctrinement LGBT !

Supportons la hongrie !

 

Soutenez la Hongrie qui protège les enfants contre l'endoctrinement LGBT !

0100.000
  53.987
 
53.987 osób podpisalo petycję. Pomóż nam osiągnąć cel 100.000 podpisów.

Soutenez la Hongrie qui protège les enfants contre l'endoctrinement LGBT !

Mon pays, la Hongrie, a subi d'énormes attaques ces dernières semaines parce que nous voulons protéger nos enfants de la sexualisation et de la propagande d'endoctrinement LGBT dans les écoles, les jardins d'enfants et aussi dans les médias.

La Commission européenne lance des procédures d'infraction contre la Hongrie et la Pologne concernant la loi hongroise sur la protection de l'enfance et les "zones sans idéologie LGBT" en Pologne !

Soutenez la Hongrie, soutenez les enfants hongrois et défendez les droits des parents à éduquer leurs enfants !

  • La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a déclaré que "ce projet de loi hongrois est une honte".
  • La semaine dernière, le Parlement européen a accepté une résolution demandant à la Commission d'engager immédiatement une action en justice, en lançant une procédure d'infraction accélérée contre la Hongrie concernant cette loi.
  • La Commission européenne refuse d'approuver le plan de relance de la Hongrie (7,2 milliards d'euros) en raison de la loi sur la protection des enfants.
  • Dès le jour où la loi est entrée en vigueur, la Commission européenne a financé un site web LGBT qui a déjà commencé à endoctriner les étudiants.
  • Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a déclaré que "l'objectif à long terme est de mettre la Hongrie à genoux sur cette question" et que la Hongrie "n'a plus rien à faire dans l'Union européenne".
  • Les médias occidentaux ne cessent de raconter des mensonges sur la loi et sur les hongrois qui veulent protéger les enfants de l'endoctrinement LGBTQ.
  • Aux dernières nouvelles, la Commission européenne lance des procédures d'infraction contre la Hongrie et la Pologne concernant la loi hongroise sur la protection de l'enfance et les "zones sans idéologie LGBT" polonaises !

Mais examinons les faits, et non les fausses rumeurs qui circulent à ce sujet. Voici quelques citations sur les aspects essentiels de la nouvelle loi hongroise sur la protection de l'enfance.. :

  • " Pour la protection des objectifs énoncés dans la présente loi et des enfants, il est interdit de rendre accessible aux personnes n'ayant pas atteint l'âge de dix-huit ans des contenus à caractère pornographique ou représentant la sexualité de manière gratuite ou propageant ou représentant la divergence de l'identité propre correspondant au sexe de naissance, le changement de sexe ou l'homosexualité. 
  • Les activités, les programmes des écoles et des jardins d'enfants "ne peuvent avoir pour but de propager la divergence de l'identité personnelle correspondant au sexe à la naissance, le changement de sexe ou l'homosexualité. 
  • "Sont classés dans la catégorie V ("ne convient pas à un public âgé de moins de dix-huit ans"les programmes susceptibles d'exercer une influence négative sur l'épanouissement physique, mental ou moral des mineurs, notamment parce qu'ils ont pour élément central la violence, la propagation ou la représentation d'une divergence par rapport à l'identité propre correspondant au sexe de naissance, le changement de sexe ou l'homosexualité ou la représentation directe ou gratuite de la sexualité."

Et, malgré le fait que les organisations LGBT semblent avoir pris le contrôle de la plupart des institutions internationales et de plus en plus de gouvernements nationaux, la vérité et la loi sont toujours du côté de la Hongrie.

En effet, les constitutions de nombreuses institutions internationales, comme l'UE et l'ONU, protègent encore le droit naturel, qui vise toujours la vérité et le bien commun :

  • "Le droit des parents d'assurer l'éducation et l'enseignement de leurs enfants conformément à leurs convictions religieuses, philosophiques et pédagogiques doit être respecté." Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne Article 14
  • " Les États encouragent l'élaboration de principes directeurs appropriés pour la protection de l'enfant contre les informations et les matériels préjudiciables à son bien-être. "Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant, article 17 e.

C'est pourquoi je vous le demande : Signez la pétition et soutenez la Hongrie dans la protection des enfants contre la sexualisation et les efforts de lavage de cerveau LGBT !

 
+ List do:

Podpisz tę petycję teraz!

 
Please enter your email
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your country
kod pocztowy
Proszę wybrać opcję:

Soutenons la Hongrie

les enfants ont le droit à une enfance sûre et sans sexualisation ;

"Les États parties encouragent l'élaboration de principes directeurs appropriés pour la protection de l'enfant contre les informations et les matériels préjudiciables à son bien-être." Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant Article 17 e

les parents ont le droit d'éduquer leurs enfants selon leurs convictions ;

"Le droit des parents d'assurer l'éducation et l'enseignement de leurs enfants conformément à leurs convictions religieuses, philosophiques et pédagogiques doit être respecté." Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne Article 14

Il y a de plus en plus de pression de la part des groupes de pression LGBT pour endoctriner nos enfants dès le plus jeune âge, souvent à l'insu des parents et sans leur consentement, avec leurs idées fausses, comme "on peut changer de sexe".

Nous nous opposons aux attaques idéologiques et partiales provenant des institutions internationales (comme le Parlement européen et la Commission européenne), des gouvernements nationaux, des politiciens et des médias libéraux.

Nous appelons ces acteurs à respecter la souveraineté de la Hongrie et son droit et devoir de protéger ses citoyens, en particulier les enfants.

[Imię i nazwisko]

Soutenez la Hongrie qui protège les enfants contre l'endoctrinement LGBT !

Podpisz tę petycję teraz!

0100.000
  53.987
 
53.987 osób podpisalo petycję. Pomóż nam osiągnąć cel 100.000 podpisów.