Exigeons le retrait de l'œuvre pédophile au Palais de Tokyo

NON à la pédoporgnographie

 

Exigeons le retrait de l'œuvre pédophile au Palais de Tokyo

Exigeons le retrait de l'œuvre pédophile au Palais de Tokyo

020.000
  14.409
 
14.409 assinado. Vamos conseguir 20.000!

Depuis le 17 février 2023, une épouvantable exposition se tient au Palais de Tokyo qui vise à banaliser encore une fois la pédophilie et réveiller les fantasmes des pervers.

Cette « artiste » suisse prétend dénoncer les crimes de guerre ! De quelle manière le fait-elle ? En mettant en avant une scène de sexualité obscène, pire encore de la pédophilie.

En effet, une peinture de cette exposition représente un acte sexuel entre un enfant et un adulte.

Imaginez ! Un enfant est à genoux, les mains ligotées dans le dos forcé de faire une fellation à un adulte !

Mais pour l’artiste et le Palais de Tokyo, circulez, il n’y a rien à voir.

C’est honteux.

Depuis le 17 février 2023, une rétrospective des créations picturales de l’artiste suisse Miriam Cahn est exposée. Son « œuvre » pédophile « fuck abstraction » fait polémique depuis plusieurs jours, sans que cela ne dérange outre-mesure l’artiste et le musée.

Voici la réponse — scandaleuse — du palais de Tokyo :

« L’artiste représente ici une personne adulte aux mains liées, contrainte à une fellation. Cette scène, issue du contexte de la guerre, vise à dénoncer ces actes barbares. Au cours d’un parcours artistique de près de 50 ans, l’artiste a toujours manifesté son empathie avec les victimes des conflits ».

Cette « œuvre » à destination du grand public est vue par tous comme une scène pédophile, mais nos yeux ne seraient pas assez artistiques pour ne pas voir la finesse de Madame Cahn.

Il est bien de dénoncer les crimes de guerre, mais il existe milles autres moyens de le faire que de banaliser la pédophilie et de mettre en scène, un enfant ligoté forcé de faire un acte sexuel.

020.000
  14.409
 
14.409 assinado. Vamos conseguir 20.000!

Complete your signature

Assine esta petição agora!

 
Please enter your email
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your country
Please enter your zip code
Por favor, escolha uma opção:
Processamos a sua informação de acordo com a nossa política de Termos e Privacidade

Retrait de l'oeuvre de Miriam Cahn

À l’attention de Monsieur Guillaume Désanges, 

Monsieur

Il est scandaleux que le Palais de Tokyo, éminent musée parisien, promeuve la pédophilie avec une œuvre montrant un enfant à genoux, les mains ligotées dans le dos et forcé de faire une fellation à un adulte.

J’ai bien lu, votre communiqué de presse, mais il y a de nombreuses autres manières de dénoncer les crimes de guerre.

Cette œuvre ne fera qu’une chose : banaliser la pédophilie auprès des cerveaux malades et de personnes déviantes souhaitant s’adonner à cette « pratique sexuelle ».

Au nom de l’intérêt général et de l’intérêt supérieur de l’enfant, je vous demande de bien vouloir retirer cette œuvre, qui malgré elle, fait la promotion de la pédophilie.

Je vous prie d’agréer, l’expression de ma plus haute considération

[Seu nome]

Retrait de l'oeuvre de Miriam Cahn

À l’attention de Monsieur Guillaume Désanges, 

Monsieur

Il est scandaleux que le Palais de Tokyo, éminent musée parisien, promeuve la pédophilie avec une œuvre montrant un enfant à genoux, les mains ligotées dans le dos et forcé de faire une fellation à un adulte.

J’ai bien lu, votre communiqué de presse, mais il y a de nombreuses autres manières de dénoncer les crimes de guerre.

Cette œuvre ne fera qu’une chose : banaliser la pédophilie auprès des cerveaux malades et de personnes déviantes souhaitant s’adonner à cette « pratique sexuelle ».

Au nom de l’intérêt général et de l’intérêt supérieur de l’enfant, je vous demande de bien vouloir retirer cette œuvre, qui malgré elle, fait la promotion de la pédophilie.

Je vous prie d’agréer, l’expression de ma plus haute considération

[Seu nome]